Marmouzic - Christofer Bjurström

Projets en cours



Création en mars 2014 d'un spectacle ""J'ai tant aimé ce monde"", d'après C.F. Ramuz, une coproduction entre Le Théâtre Bleu et Marmouzic, forme croisée théâtre / musique / arts visuels pour un regard poétique sur les derniers instants du monde.

Créations et enrichissement du répertoire de Nautilis et du Bjurström Quartet.


Année après année en bref



Pianiste compositeur et improvisateur, Christofer Bjurström a tout d'abord suivi des études de piano classique et de musique de chambre avant de bifurquer vers de multiples formes musicales: pop, musiques traditionnelles, jazz, musique contemporaine, acoustique et électronique, et de prendre plaisir à ces explorations et rencontres éclectiques.

Depuis plus de quinze ans, il travaille à la fois sur la musique pure et sur le lien entre le spectacle et la musique vivante, en composant pour le théâtre et le cinéma, plus particulièrement pour le cinéma muet en ciné-concert.

Il a accompagné en tant que pianiste plusieurs chanteurs et chanteuses (Karin Trow et Eva Schwabe dans leurs spectacles Kurt Weil/ Hanns Eisler, Annie Papin, Manu Lann Huel), écrit des chansons pour Céline Caussimon et Annie Papin. Il a composé les musiques des court-métrages de Frédéric Tangy de 1984 à 1997, les musiques de scène de différentes compagnies théatrales depuis 1979 (Théâtre de la Mascara, Eric Frey au Théâtre de l'Athénée, , Daniel Mesguich, Jean Bollery, Jacques Destoop, Mychel Chénier, Guy Abgrall...).

Depuis 1989, il s'est particulièrement intéressé au cinéma muet en composant des musiques de ciné-concert pour des films muets aussi variés que "Le Mécano de la General" de Buster Keaton, "Loulou" de Pabst, "Le Voleur de Bagdad" et "Le Pirate Noir" avec Douglas Fairbanks, "La Belle Nivernaise" de Jean Epstein, "Pêcheur d"Islande" de J. De Baroncelli, "Les Mains d'Orlac" de Robert Wiene, "Le Dernier des Hommes", de F.W. Murnau, etc... ainsi que pour des spectacles jeune public associant le cinéma muet, le théâtre et la musique ("Tire la Bobinette et le Cinéma muet", "Le Vieux Réverbère", "Cinémachination", "le Voleur et la Princesse"). Christofer compose les musiques de ses ciné-concerts pour des formations variées: percussions, violoncelle, clarinettes, saxophones, contrebasse...et lui même au piano ou à la flûte harmonique (instrument suédois). Du solo au Sextet, les musiciens jouent en direct pendant la projection.

De 1999 à 2004, il a organisé les rencontres de musique improvisée "luisances" à Brest (dans le cadre de l'Association Penn Ar Jazz dont il est un des membres fondateurs) . Invités: Michel Doneda, Ramon Lopez, Pascale Labbé, Jean Morières, Hughes Germain, Naomi Mutho, Christophe Havard, Julien Ottavi, Edward Perraud..).
En 2000, il rejoint l'accordéoniste Jean-Pierre Yvert et le violoniste Jacques Mayoud dans le groupe "Nord-Sud" pour une rencontre musiques traditionnelles scandinaves et africaines et improvisation. (CD Encore une Valse, Buda Musique, 2001). Il crée également avec la conteuse Colette Avril le spectacle de contes contemporains "Des Jours Sang".
En 2003, il participe au projet "Short Connection" de Gualtiero Dazzi et Naab, rencontre entre la musique contemporaine et les musiques actuelles, entre l'électronique et la musique vivante improvisée. Il participe également en 2005-2006 à l'enregistrement du CD "L'homme approximatif", de Daniel Palomo Vinuesa (Signature Radio France).

Après plusieurs années d'animation du Bjurström Sextet ( "Doucement au réveilé en 1990 et "Sous l'étrange lumière des fantômes" en 1996), il décide de participer régulièrement à d'autres ensembles... C'est ainsi que depuis 1997, il joue en duo avec le clarinettiste Christophe Rocher ("On a marché sous la pluie", Marmouzic, 2001, et Bjurström-Rocher.. , Marmouzic, 2005) ), en solo ( Christofer Bjurström Piano Solo, Marmouzic, 2006) et dans le grand ensemble de jazz breton Nautilis ( Nautilis, Marmouzic, 2012). Il crée à l'automne 2008 le Bjurström Quartet autour de ses compositions (Bjurström Quartet, "Ookpik", Marmouzic, 2011) tout en conservant son implication dans le ciné-concert et la musique de scène.

La rencontre avec le comédien Pascal Guin et Le Théâtre Bleu débouche sur trois nouvelles créations explorant la rencontre entre texte et musique: "Novecento, pianiste" en 2010, "Résonances, un parcours autour des textes de Laurent Gaudé, en 2012, et la création 2014 "J'ai tant aimé ce monde", d'après Ramuz, création prévue pour mars 2014.

Avec Catherine Le Flochmoan, il dirige par ailleurs la compagnie Jeune Public Marmouzic.
Marmouzic, Christofer Bjurström, Catherine Le Flochmoan, Leonor Canales/ Compagnie A Petit Pas, Hughes Germain se sont regroupés dans la Coopérative Artistique 109, aux côtés de Bénédicte Abélard et Gwenaëlle Collignon.